Genou ProthèsesHanche Prothèses

programme de rééducation RAAC

La RAAC, ou Récupération Améliorée Après Chirurgie, est un ensemble de mesures qui interviennent avant, pendant et après une intervention chirurgicale pour optimiser votre récupération, améliorer son résultat et raccourcir la durée de séjour en clinique. C’est un état d’esprit de l’ensemble des intervenants dans la chaine de soins. Cela commence par vous qui allez être opéré. Vous êtes tout à fait capable de l’accomplir. Ce qui va se passer autour de l’intervention est simple et totalement à votre portée. Le seul paramètre indispensable est d’être accompagné après la sortie de la clinique et de ne pas rester seul.
TOUT COMMENCE PAR VOUS.
Les équipes médicales et paramédicales qui vont s’occuper de vous pendant votre séjour, ont analysé toutes les étapes de votre parcours depuis la consultation initiale jusqu’à votre retour à domicile. Tous les protocoles ont été évalués et simplifier au maximum pour que ce programme RAAC soit performant, adapté à vos besoins et vous permettent la meilleure récupération possible.
Cependant ce programme RAAC n’agit que sur les 3 à 4 premières semaines après l’intervention. Il n’est en aucun cas, une garantie de résultat. Ces programmes RAAC sont utilisés depuis 7 à 8 ans. Ils sont très étudiés. Les résultats indiquent qu’ils sont au moins aussi performants que les pratiques traditionnels plus anciennes. Ce qui a été bien identifié par ces études est que les séjours plus longs à la clinique ou dans un centre de rééducation/ convalescence sont une fausse sécurité et ne protège en aucun cas des risques. Actuellement le lieu le plus sûr pour la majorité des patients opérés reste son domicile.
Les parcours RAAC sont rendus possibles par l’évolution des pratiques médicales et para médicales :
 Techniques chirurgicales moins invasives et plus rapides
 Protocoles d’anesthésie
 Prise en charge de la douleur
 Protocoles de rééducation
La RAAC débute dès la consultation initiale.
AVANT L’INTERVENTION
Quand nous aurons décidé de la date d’opération, je vous expliquerai les modalités de votre retour à domicile. Ayez confiance dans ces protocoles. Ils sont totalement à votre portée.
 Engagez-vous à y participer activement
 Organisez à l’avance votre retour à domicile

  • anticipez quelques détails pratiques (courses, ménage)
  • prévoyez que quelqu’un puisse venir vous aider si nécessaire

PENDANT LE SEJOUR
Pendant toute la durée de votre séjour, je passerai vous voir tous les jours. Les équipes soignantes sont à vos côtés, en permanence.
Parlez de vos douleurs, de vos hésitations. Vous êtes, dès votre retour en chambre, après l’intervention, convalescent et surtout pas malade.
Il faut soulager le mieux possible les douleurs. Nous commencerons à agir avant et pendant l’intervention, à la fois, l’anesthésiste et moi-même.
Dès que vous quitterez la salle d’opération, les personnels soignants seront à votre écoute pour soulager le mieux possible les douleurs. Chacun réagit différemment. Il n’y a aucune règle. Il ne faut surtout pas avoir honte d’avoir mal. Mais il est indispensable que vous en parliez tôt pour une meilleure efficacité de la prise en charge, prévue et prescrite par l’anesthésiste et par moi-même.
Le kinésithérapeute vous aidera à vous lever et même à faire quelques pas dans les premières heures après l’intervention. N’ayez aucune crainte. Vous en êtes totalement capable. Ecoutez ses consignes pour retrouver votre autonomie.
 Prenez votre traitement anti-douleur
 Signalez immédiatement tout événement anormal

APRES L’INTERVENTION

Vous regagnerez votre domicile, le plus souvent en véhicule particulier.
Ensuite, chez vous, vous n’aurez qu’à poursuivre la récupération que vous avez débuté à la clinique. Il ne faudra qu’augmenter très progressivement la durée de vos activités simples, notamment la marche.
Poursuivez les traitements antalgiques aussi longtemps que besoin. Chacun en a besoin plus ou moins longtemps. Et souvenez-vous :

Les tortues gagnent toujours les courses, en rééducation.